Zoom sur le bois dans les Jeux de Paris
Toit plat avec débord (ou porte à faux)

Toit plat avec débord (ou porte à faux)

il y a 13 heures

Bonjour, J'ai pour projet d'ajouter une extension toit plat en ossature bois à ma maison actuel. Pour une question d'esthétique je souhaiterais ajouter une débord tout autour comme la photo ci-dessous Dans les constructions bois avec toit plat, les préconisations pour l’isolation sont les toitures chaudes comme le schéma ci-dessous. Le pare vapeur en rouge doit avoir une continuité entre le mur et le toit sous l’isolant afin de ne pas avoir de rupture et de point de rosé. Avec un débord de toit (ou porte à faux), avec les solives qui débordent du toit je ne vois pas comment faire. Est-ce que l'un d'entre vous a déjà réaliser ce genre de réalisation ? Comment procéder ? Merci d'avance pour vos retours Sylvain

2 réponses

1-2 sur 2 réponses
1/1
1. Toit plat avec débord (ou porte à faux) il y a 12 heures

Encore moi avec l'ajout des photos


2. Toit plat avec débord (ou porte à faux) il y a 2 heures

Les encorbellements sont toujours des nids à problèmes à moyen ou long terme, dans la mesure où il est très difficile de poser un pare-vapeur vertical entre les solive pour éviter le transfert horizontal de la vapeur.

Mais si vous trouvez un BE qui accepte de vous étudier le projet, contrôler la mise en œuvre pour garantir le système, allez-y.

Cela étant attention, le PV mur et le PV posé sur le panneau support et sur le CP CTBX 5 plis 15mm, de l'acrotère sont différents. Sd 18 mètres pour les murs et Sd = 60 fois celui de l'étanchéité.

En outre je vous joins la coupe d'une toiture chaude.

6.8 Liaison mur extérieur / toiture avec élément porteur en bois support d’étanchéité

6.8.1 Exemples pour des toitures chaudes

L’étanchéité en tête de l’acrotère, dans le cas d’une toiture terrasse, est assurée par une couvertine métallique.

L’acrotère est isolé sur une hauteur au moins équivalente à celle de l’isolant de toiture. La face intérieure de la paroi acrotère comporte un relevé d’étanchéité en bois (panneau de contreplaqué conforme au NF DTU 43-4 P1-2 ou bois massif) ou une costière métallique conforme au NF DTU 43.4.

La membrane pare-vapeur du mur de dernier niveau est posée avec une surlongueur permettant un collage sur l’élément porteur de la membrane d’étanchéité.