plancher sur charpente industrielles

Publié par gipi il y a 9 ans

Bonjour,

Voici 3 ans que j'ai fait construire avec des combles aménageables et je compte attaquer la réalisation du plancher. Les fermes (à entrait porteur 3 appuis (une poutre IPN au milieu)) sont du type industriels (6m40 entre les montants) espacées tous les 0.9m.La largeur de la maison est de 10m90 soit une suface à récupérer d'environ 70 m²
Actuellement j'utilise le bas, il y a donc de la laine de verre avec pare vapeur au plafond (sous le futur plancher)

D'après la notice technique du contrat, pour les personnes qui font ce choix, le constructeur proposait des lambourdes de 55*63 et des panneaux CTBH de 22 ou 25mm.

Le travail à mener: réalisation de 4 chambres, WC et SB, + isolation

Apres avoir lu pas mal d'infos sur la réalisation (supports, fixations... des panneaux), j'ai quelques questions :

Faut il fixer les lambourdes aux entraits des fermes?

Les charges d'exploitation sont couramment de 150kg/m². Ne faut il pas prendre plus (250kg/m²) pour la SB ? (douche de prévue uniquement) voir également pour les autres pièces.

Compte tenu de la surface (>30m²), il est conseillé de  fractionner le plancher. Y a t-il un endroit particulier ? Sous une cloison ? En effet d'après ce que j'ai vu il faut remettre 1cm d'espace sur le pourtour pour laisser le bois travailler. A part sous une cloison (et encore le poids de la cloison limitera l'utilité de cet espace), je ne vois pas comment faire. Pour un revêtement type linoleum, la rupture sera visible.

Quel serait l'espacement des lambourdes pour des panneaux CTBH de 22mm?

Si les panneaux sont de 25mm, l'espacement sera plus large (de combien?) mais le plancher plus lourd.
Dans la même idée, les OSB3 sont plus lègers, n'est ce pas mieux ?

Que me conseillez vous ?

dernière question : dans le cas présent, faut il prévoir une ventilation de la sous face du plancher (CTBH + revêtement étanche) ? (je ne suis pas emballé pour la perte d'isolation correspondante). Par ailleurs, je n'ai jamais vu cela dans des constructions récentes d'où la question.

Merci d'avance

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 9 ans

En préliminaire, je voudrais vous mettre en garde sur les combles ""aménageables"". Derrière ce mot anodin qui ne veut en réalité pas dire grand-chose, se cache une subtilité de langage qui échappe à beaucoup de monde. Aménageable, c'est quoi ? La possibilité de poser un plancher, de pouvoir se balader dessus et de stocker quelques cartons. De là à ce que ce soit habitable, il y a souvent un grand pas à franchir et très nombreux sont ceux qui en ont fait l'expérience sur ce forum.
L'habitabilité d'un plancher répond à des normes bien précises et comme vous le précisez plus loin, au-delà des 150 kg/m².
En effet, cette charge n'est QUE la charge d'exploitation et rien que cela. C'est-à-dire le fonctionnement du plancher, répartis de la façon suivante : 80% en charge temporaire représentant les personnes qui se déplacent sur le plancher et 20% de charge permanente qui symbolise le mobilier. A cela il faut ajouter pour une fermette porteuse : Les surcharges climatique de couverture (neige et vent) la couverture 45 ou 50 kg/m², l'isolation selon le cas 5 à 10 kg/m², le plafond en rampant 12 kg/m². Pour la partie horizontale : Le plafond 12kg/m², les isolations selon le cas 5 à 10 kg/m², les lambourdes 5 à 6 kg/m², le plancher 15 kg/m², les cloisons et doublages verticaux 40 kg/m², les revêtements de sol en gros 12 kg/m².
Je vous laisse le soin de faire l'addition.
Je vous encourage donc en tout premier lieu, à vous procurer la note de calculs du fabricant des fermettes. Le fabricant l'a obligatoirement remise au charpentier avec le plan de fixation et de contreventement, pour vérifier les charges qui ont été réellement prises en compte. Exigez là, c'est impératif car comme c'est vous qui allez aménager, c'est vous qui prenez toutes les responsabilités. Relisez également les termes de votre contrat pour vérifier s'il s'agit de combles habitables ou aménageables qui y figure. Enfin, si vous le souhaitez donnez les portées entraxes et sections des entraits, la position de l'IPN de soutien et la position du connecteur métallique qui aboute l'entrait qui doit être au moins en deux parties, la position des jambettes verticales, juste pour une vérification rapide.
Concernant les lambourdes, je vous signale que le DSTU 51-3 plancher bois donne une section minimum de 80 x 52 mm pour un entraxe de supports de 600mm. Ce qui vous a donc été proposé ne tient pas la route. Faites refendre du 63 x 200 pour faire du 63 x 95 que vous poserez à plat. Bien sur à fixer dans les entraits avec des vis de 5 x 100.
Posez les lambourdes avec des entraxes de 511 ou 513 mm pour des dalles de type P5 ou CTBH 22 mm de 2043 ou 2050 mm de long utile suivant le fournisseur ou des entraxes de 500 ou 497 pour des dalles OSB 3 ou 4 en 16 ou 18 mm de 2500 ou 2485 mm de long utile suivant le fournisseur.
Soit vous avez une VMC efficace dans les pièces en dessous, soit vous avez un pare vapeur au plafond de ces mêmes pièces. Si rien de tout cela, votre plancher doit respirer, c'est-à-dire que la vapeur d'eau des pièces sous jacentes doit traverser naturellement ce plancher. Donc aucun matériau formant PV sur le plancher (lino, PVC, carrelage, revêtement de sol stratifié etc …) si non, effectivement, la sous face du plancher doit être ventilée.

Publié par gipi2 il y a 9 ans

Bonjour,

Merci pour votre réponse. J'ai du changer de nom car j'ai oublié de noter le mdp.

En écrivant le message précédent, j'ai failli changer les termes combles aménageables par combles récupérables (indiqués dans le permis de construire). Il est vrai que cela a son importance.
Pour les notes de calculs à fournir par l'entreprise, je ne me fais pas trop d'illusion. J'aurai du être plus prévoyant.
Je vais prendre qq mesures + photos et vous les fournir. L'entrait est en effet  au milieu avec une piece rapportée du type contreplaqué rattachée au reste par des plaques métalliques..
Pour les lambourdes, je trouvais bizarre aussi de n'avoir rien vu de comparable. Merci pour les infos. Mais qu'est ce qui dicte le choix entre CTBH 22 ou 25mm ou OSB ?
Je comprends pour la VMC. Elle est effectivement efficace (et de type B) et j'ai posé la laine de verre avec pare vapeur donc pas de ventilation.

Je vous tiens au courant

Publié par gipi2 il y a 9 ans

Re,

Qq photos de la charpente avant les mesures

http://img5.hostingpics.net/pics/528363Charpente__1_.jpg
http://img5.hostingpics.net/pics/437406Charpente__2_.jpg
http://img5.hostingpics.net/pics/327979Charpente__3_.jpg
http://img5.hostingpics.net/pics/404266Charpente__4_.jpg
http://img5.hostingpics.net/pics/626623Charpente__6_.jpg

Publié par gipi2 il y a 9 ans

Voilà les mesures (croisées avec les plans) :

La portée des fermettes (distance entre les murs) = 8m90
Entraxe (distance entre les fermettes) = 0m90
Position des jambettes en retrait de 1m40 de part et d'autre des appuis. Distance entre elles de 6m10
Section des entraits : 35*245
l'IPN (100*220) n'est pas au milieu, il est plus proche du chien assis, décalé de 35cm par rapport au milieu (un côté à 2m70, l'autre à 3m40 par rapport aux jambettes)
L'entrait, en appui sur l'IPN, est composé d'un pièce rapportée genre lamellé collé de 2m de long fixé par 4 plaques (connecteurs) (2 sur chaque face de l'entrait) situé à 1m70 et 2m40 des jambettes

Comme les entraxes des fermettes sont plus grands (900mm), quelles doivent être les dimensions des lambourdes ? Vous proposiez du 63*95 mais c'était pour un entraxe de 600mm.

Merci d'avance

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 9 ans

Combles ""récupérables"" ça ne veut rien dire du tout ………….. Il y a déjà une ambiguïté entre aménageables et habitables, alors que veut bien dire récupérable ? C'est affolant !!! …………
Vous ne pourrez rien faire (sans prendre de risque) sans une note de calculs. Une charpente fermette se calcule dans son ensemble. Il faut bien comprendre que votre toiture peut subir une tempête ou de très fortes chûtes de neige dans le même temps que vous habitiez votre étage. Le vent applique une pression sur un versant de la toiture et une dépression sur l'autre versant, dans le même temps l'intérieur de votre habitation est en surpression et pour autant votre plancher est charge et exerce une poussée vers le bas. Il faut bien comprendre ces mécanismes pour oser transformer une charpente fermette ou l'utilisation qui en était prévu lors de son calcul. Vous devez avoir des plans, le nom de l'entreprise, peut-être celui du charpentier, vous devez donc pouvoir retrouver le fabricant des fermettes. Avec un recul de seulement trois ans, on doit pouvoir retrouver ces papiers ou même les refaire si besoin. De toute façon, ils vous seront indispensables tôt ou tard. Soit en cas de sinistre quelconque à cet étage, vous aurez à prouver à votre assurance que l'aménagement en pièce habitable est conforme, soit encore quand vous allez demander l'autorisation d'ouverture de chantier à la mairie de votre domicile, soit encore si un jour vous devez vendre votre maison. Donc il faut mieux vous décarcasser maintenant, seulement trois ans après que dans dix ou quinze ans.
Pour le calcul, je ne peux pas me prononcer formellement, il faut faire le calcul complet, tel quel, c'est "tiré par les cheveux".
Il y a une jambette qui reprend 700 kg quand même. Il n'y a vraiment que le fabricant qui peut confirmer s'il a bien calculé avec toutes les charges que je vous ai cité ou non.

Publié par gipi2 il y a 9 ans

Ok, je vais creuser la question auprès des intéressés s'ils veulent bien me répondre.
Merci

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

plancher sur charpente industrielle en tunnel

Publié par fab2711

3 réponses
1144 vues
0 like

Changement charpente industrielle

Publié par ChristopheRay

1 réponse
1163 vues
0 like

charpente industrielle en A

Publié par prioux

2 réponses
1325 vues
0 like

problème charpente industrielle

Publié par vincent14

1 réponse
1094 vues
0 like

Plancher bois sur structure charpente industrielle

Publié par José

5 réponses
1354 vues
0 like