Combles habitables ou pas?

Publié par winbread il y a 10 ans

Bonjour à tous !

J’ai fais construire il y a 3 ans une maison avec des combles habitables. N’ayant pas le budget nécessaire pour faire aménager les combles par le constructeur je me suis réservé cette tâche.

Le constructeur m’a donc laissé les combles « nues ».

N’étant pas un expert du vocabulaire des charpentiers et voulant être le plus précis possible, j’ai joint quelques photos pour illustrer ma question.

Sur les photos on peut y voir la charpente ainsi que les solives qui sont supposées supportées mon plancher.

La section des entraits porteurs sont d’environ 110*220 et d’une longueur de 8m, quand aux solives la section est d’environ 55*220 et d’une longueur inférieure à 4m, disposé tous les 50cm.

Les 2 fermes divisent en 3 parties égales la longueur de la maison soit environ 4m.

Voici ma question : ma structure est elle correctement dimensionnée pour recevoir une habitation (3 chambres + salle de bain) ?

A force de lire les nombreux poste je comment à douter.

Merci d’avance pour vos réponses.

https://sc.savoyelogistics.com/fs/index.PnS?reqid=091020124303VgwSHvS2vEoM

 

 

Publié par vms09charpente il y a 10 ans

impossible de charger le document....

rémy

Publié par winbread il y a 10 ans

Bonjour Rémy,

Effectivement je pensais que le lien allait fonctionner! a priori ce n'est pas le cas.

Pouvez vous m'envoyer une adresse mail sur la quelle je pourrai envoyer les photos?

Merci!

 

Publié par vms09charpente il y a 10 ans

contact@vms-construction-bois.fr

Publié par winbread il y a 10 ans

Je viens de vous envoyer les photos par mail!

 

Publié par vms09charpente il y a 10 ans

solives en 55x220, c'est ok si c'est du sapin classé C24, si c'est du C18 ou du C22 c'est sous dimensionné
entraits 110x220 bande de chargement 2m portée 4m est très sous dimensionné même en C24 on est à 264% de la fleche admissible
gare parce que comme votre solivage repose sur ce qui tient la toiture.....

rémy

Publié par winbread il y a 10 ans

Merci pour votre réponse.

Malheureusement je n'ai pas la moindre idée si mes solives sont en c24 ou autre. Le constructeur ne m'a pas donné tous ces détails.

En ce qui concerne les entraits, je dois avouer que j'ai du mal à comprendre la bande de chargement?!

Je suppose qu'il s'agit des efforts transmis aux entraits par l'intermédiaire des solives...

Concernant les 264% de flêche (calculé avec 120kg/m²?), je pense que ce n'est pas une très bonne nouvelle et que cela comporte des risques.
En fonction de mon aménagement puis-je la faire diminuer ou est ce cause perdue?

Encore merci pour votre investissement.

A vous lire


Boisphile

Publié par Boisphile il y a 10 ans

Rémy, ce n'est pas tout à fait cela…………..; nous avons des entraits moisés et je comprends que chacun a une section de 110 x 220 (soit 200 x 200) avec une portée de 8 mètres et non 4 et une bande de chargement de 4 mètre également.
Peut-être que le poinçon est considéré comme un appui intermédiaire inversé.
Dans ce cas, mais dans ce cas seulement et ne concernant QUE l'entrait, cela peut fonctionner, mais le poinçon se prend 5100 kg en traction et je doute fort que son assemblage ait été calculé pour cela, de même que le fonctionnement général des fermes, en cumulant les surcharges climatiques, neige et vent et les aménagements intérieurs en rampants (isolation et plaques de plâtre par exemple).
Concernant le solivage, les sections sont correctes, mais les réactions d'appuis sont de 250 kg, hors :
A priori, l'appui d'extrémité ne fait pas les 50 mm requis sur le carrelet qui n'est fixé que par des pointes environ tous les 250 mm.
Si vous avez confiance dans ce montage, allez-y, mais du coup vous prenez toutes les responsabilités pour votre pomme et en cas de gros pépin, ce sera du pénal.
C'est dommage, parce que le boulot est bien fait, mais rien qu'au vu des photos, je suis prêt à parier que le charpentier n'a pas calculé sa charpente en fonctionnement cumulé sous le trompeur prétexte de l'habitude et des ""jamais de problème""
En résumé :
Demandez au charpentier qu'il fournisse la note de calcul des fermes en fonctionnement complet, par un BE charpente.
Il vous la doit puisqu'il t aura report de responsabilités et il aurait du la faire faire dès le départ.
Fonction des résultats, il y aura des renforcements à faire, sans aucun doute et probablement une modification des fixations de solives.
Rien d'insurmontable, mais il faut lui mettre le nez dans son caca et cela lui rendra service de se remettre en question à la place de penser et d'affirmer que ""ça passe"" sans calculer.

Publié par vms09charpente il y a 10 ans

bon je me suis trompé hier, les entraits sont sur 3 appuis, donc ca passe. juste mais ca passe.

je vais pas faire un cours de resistance des matériaux mais je vais tenter d'expliquer simplement la bande de chargement
pour un bout de bois qui travaille en flexion, ce qui est important c'est sa portée et les charges qui sont dessus.
La portée tout le monde sait ce que c'est, c'est l'espace vide situé entre 2 appuis consécutifs. A savoir que si une même poutre est sur plus de 2 appuis ca a une influence. En termes mathématiques pour les appuis des extrémités le déplacement est nul mais pas la dérivée, sur les appuis intermédiaires, le déplacement et la dérivée sont nuls aussi car la poutre est chargée de part et d'autre. Une même poutre sur 3 appuis est plus "solide" que sur 2.
bon maintenant les charges. on parle toujours de charge au m2 ( habitation 150kg/m2, tuiles grand moule du sud 45kg/m2 etc... ) mais pour calculer comment va réagir une piece de bois, il nous faut trouver des charges en kg ou plutot en daN ( mais on chipote pas trop la dessus ) et pas des charges au m2. Donc quelle est la surface de charges portée par la pièce de bois? dans un sens, c'est généralement la dimension de la portée, dans l'autre sens c'est la bande de chargement.
en général, pour un chevron la bande de chargement est l'entraxe entre les chevrons ( 50cm )
pour une panne faitière et intermédiaire, c'est la portée des chevrons
pour une sabliere, c'est la moitié de la portée des chevrons
pour une solive c'est l'entraxe entre 2 solives
dans le cas de vos entraits, comme ils sont moisés, chaque entrait "porte" la moitié du solivage de 8m x 4m. l'entrait est sur 3 appuis ( car le poincon le bloque ) donc 2 portée de 4m et 2m de bande de chargement.
aux extrémité c'est le mur en agglo qui porte l'autre moitié du solivage de 8m x 4m
et dans le calcul n'intervient à aucun moment la charpente qui porte les tuiles, car un entrait de ferme travaille en extension uniquement et pas en flexion.... Encore que avec le poincon qui est bloqué dessus, on peut se poser des questions... mais bon.

rémy

Publié par winbread il y a 10 ans

Bonjour Rémy et Boisphile

Encore une fois merci pour vos réponses.

Avant tout je voulais préciser que la mesure des sections a été effectuée récemment, peut être qu’avant séchage le bois en avait une autre.

 

Boisphile, voila ce que j’ai compris :

- Mon poinçon étant considéré comme un appui intermédiaire, cela peut fonctionner. Toutefois vous émettez un doute sur la liaison de celui-ci, car l’effort de traction est important (environ 5T).

- Concernant le solivage, votre réserve se porte sur la liaison du carrelet sur l’entrait.

- Pour finir mon charpentier (qui n’est pas commodeL) doit me fournir une note de calcul. Là ce n’est pas gagné, voir mission impossible.

Voila mes questions :

1/ Comment faut-il faire pour renforcer la liaison du poinçon ?

2/ Des vis tous les 100mm par exemple sur le carrelet suffiront elles à consolider l’appui ?

3/ Et enfin la question récurrente : si toutes les modifications sont apportées, est ce que mes combles seront habitables ?

 

Rémy,

Merci pour vos explications et votre cour express sur la résistance des matériaux.

Votre approche me semble différente de celle de Boisphile, à savoir vous dissociez l’entrait en 2 parties bien qu’il soit moisé et de se fait vous dissociez les efforts.

Concernant les entraits, je pensais qu’uniquement l’entait supérieur travaillait en extension !

Pour résumer (en essayant de ne pas faire d’erreur d’interprétation), votre sentiment est que dans l’état ça passe mais c’est limite ?

Merci à tous les 2

Très sincères salutations.

 

 

 

 

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 10 ans

J'expliquais à Rémy qui m'envoyait les photos par mail :
Je les ais vu, et c'est ce qui me fait dire que le charpentier n'a pas calculé, parce que s'il compte le poinçon comme un appui inversé, celui-ci tire de 5 tonnes sur l'entrait retroussé qui, bien sur ne peut pas l'absorber, et encore moins le malheureux boulons qui fait l'assemblage.
Prenons un boulon de 16 qui a une valeur caractéristique de 1700 kg/ 2.275 = 750 kg de contrainte admissible. Il en faudrait 7.
Quant on sait que du côté chargé il faut 6 diamètres qu'il en faut aussi 6 dans le sens du fil et 3 dans l'autre sens, pour coller 7 boulons il faut une surface de 336 (qui serait la hauteur des entraits bas et retroussé) x 192 qui serait la largeur du poinçon.
Cela étant, les 5 tonnes en question X 2 puisque deux fermes viennent directement sur les arbas via les entraits retroussés, comment reprend il ces charges ???
Bon, moi je n'ai pas le temps, tu peux expliquer cela si tu veux.
Pour vous dire que tel quel il faut tout reprendre, il faut faire une étude complète de la charpente, mais de toute façon ça a toujours été une connerie de faire porter des entraits (flexion) qui travaillent en traction.
Quant aux calculs, je suis bien tranquille que le charpentier ne l'a pas fait.
Et pour porter réclamation, il faudrait connaître dans le détail les documents du marché.
Bref ! affaire classique, en forme de bâton merdeux……………….

Publié par winbread il y a 10 ans

Bonjour Boisphile,

Me voici revenu à la case départ ! C’est précisément parce que je sentais que mon affaire était « en forme de bâton merdeux » que j’ai mis le post sur le forum.

Dans un premier temps, je vous site « Fonction des résultats il y aura des renforcements à faire […..], rien d’insurmontable » pour finir par « tel quel il faut tout reprendre ».

Qu’est ce qui vous a fait changer d’avis ? Je voulais simplement savoir si mes combles étaient habitables et avec quels pré requis pour l’aménagement ?

Je sais que des cas comme le mien sont loin d’être passionnant et consommateur de temps mais j’ai réellement besoin de savoir si il y a un risque majeur.

Merci encore pour votre investissement.

Salutations

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 10 ans

Non, Non ! je ne change pas d'avis, il y a moyen de rattraper, mais pour ce faire il faut modéliser la ferme dans son ensemble, car dès l'instant où vous la faites travailler à la fois pour un plancher et pour une toiture, il y a des charges qui se cumulent, des efforts verticaux, horizontaux et des résultantes suivant la pante. Chaque élément doit être vérifié dans sa section.
Il y aura effectivement des renforcements à faire et effectivement quasiment tout reprendre, mais rien d'insurmontable, on est dans la configuration d'une transformation de combles.
Revoir les nœuds entre poinçon et les entraits, sans doute revoir les entraits, peut être aussi les arbas et revoir le mode de fixation du solivage. Je confirme donc qu'il y a l'ensemble à revoir, mais que c'est possible.
Pour les autres questions, c'est difficile de répondre sans avoir toutes les données du problème et aussi de savoir ce que vous nommez ""risques majeurs"".
Avec le bois, on a des coefficients de sécurité de l'ordre de 3 pour pallier les aléas du bois, des assemblages, des ""défauts"" divers………….. Le problème est d'estimer combien vous consommez de coefficient et pour cela il faut calculer.
Il y a des points singuliers qui sont dangereux, comme les assemblages du poinçon, d'autres qui sont limite comme l'assemblage du carrelet sur lequel reposent les solives……………. Mais là encore, on n'a pas les paramètres comme par exemple la largeur d'appui de ce carrelet, le diamètre et le type de pointes utilisées.
Je ne peux plus allez plus loin dans cette démarche car il y a trop d'incertitudes.

Publié par winbread il y a 10 ans

Bonsoir Boisphile,

 

Effectivement la meilleure solution pour moi serait de faire venir un « expert » afin d’obtenir une réponse et des engagements par écrit. C’est probablement ce que je vais faire, avez-vous en tête le coût d’une telle expertise ?

Pour en revenir  à mes questions, ce que j’endentais par risques majeurs, c’était la rupture de la charpente.

Concernant le renforcement des fermes, s’agit-il  de l’ajout de contre fiches ? et comment puis-je renforcer mes entraits ?

Pour le carrelet, il fait environ 40 x 50mm et les clous qui le maintiennent sont de diamètre 3 striés. Je pense que l’ajout de vis devrait permettre de consolider la  liaison.

Bon week end.

 

 

 

 

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

combles habitables ??

Publié par toto

2 réponses
1842 vues
0 like

comble habitable ?

Publié par copix

2 réponses
2186 vues
0 like

Combles habitables

Publié par Hub'

2 réponses
1126 vues
0 like

Combles habitables ou pas habitables? Telle est la question

Publié par goutzou

7 réponses
1049 vues
0 like

Transformation de combles en combles habitable

Publié par rome34980

4 réponses
405 vues
0 like