Le corroyage

Le dégauchissage

Cette étape s'effectue à l'aide d'une machine que l'on appelle "dégauchisseuse". Elle consiste à rendre plane une pièce de bois brut. Cette pièce, une fois usinée servira de référence pour la confection d'autres pièces.

Noter cet article :

12345

La machine

Les principaux éléments qui composent une dégauchisseuse sont :

  • une table d'entrée : son réglage en hauteur définit la profondeur de passe.
  • une table de sortie : elle est affleur avec les couteaux.
  • un arbre porte outil : c'est cet arbre rotatif qui supporte les couteaux (de 2 à 4 en général).
  • un guide parallèle orientable.
  • un protecteur réglable en hauteur et largeur.

Une dégauchisseuse (Rabot-dégau largeur 260 mm)

Aligner les tables : la clef d'un bon corroyage

Alignement des tables

Il existe plusieurs largeurs de dégauchisseuses, de 150 à 600 mm voire plus. La gamme amateur se situe de 150 à 310 mm.

Les tables doivent être parfaitement alignées. L'alignement se fait en principe en agissant sur la table de sortie.

Des tables mal alignées sont souvent la cause de pièces non rectilignes.

Les couteaux doivent être réglés à la même hauteur. Ils doivent être affleur de la table de sortie au point le plus haut et de manière égale sur toute la largeur.

Dégauchissage : schéma de principe

Schéma Dégauchissage

Schéma présentant le principe de dégauchissage

La première opération : l'usinage de référence

Commencez toujours par usiner la face concave.

Le dégauchissage consiste à réaliser une face planede référence sur laquelle on prendra appui pour usiner les autres faces.
Pour bien la choisir, analysez votre pièce de bois brute, elle est souvent légèrement cintrée (courbure sur la longueur) ou tuilée (courbure sur la largeur) et présente donc une face concave et une face convexe.

pièce-concave

La pièce est cintrée, elle repose aux deux extrémités

pièce-tuilée

La pièce est tuilée

L'opération étape par étape

phase-2

Phase 2 : déplacement de la pièce à usiner avec appui sur la table d'entrée et sur la table de sortie

phase-3

Phase 3 : déplacement de la pièce à usiner avec appui des deux mains sur la table de sortie.

Le sens du fil, le chant

Dressage-du-chant

La seconde opération : le chant

Le sens du fil

Vous constaterez peut-être lors de l'usinage que l'état de surface n'est pas très net, qu'il présente des aspérités. Vérifiez alors que le sens d'usinage n'est pas en opposition avec le sens des fibres du bois. On parle du sens du fil.

Le chant

La seconde opération est le dégauchissage du chant (ou dressage du chant). La face usinée précédemment (celle marquée au crayon) devient face de référence et surface d'appui.

  • Contrôlez la parfaite perpendicularité du guide vertical, c'est primordial.
  • Réglez le protecteur en fonction de la largeur de la pièce à usiner.
  • Plaquez bien votre pièce contre le guide vertical, faites glisser la pièce vers l'avant et maintenez l'appui sur votre pièce tout au long de l'usinage.
  • Répétez l'opération pour obtenir un chant bien plan et perpendiculaire à la face de référence. De même, repérez d'un marquage le chant de référence.

 

  • Pages :
  • 1
  • 2
  • 3