Combles Mezzanines Surélévation Charpente

SOLIVAGE SUR PISE

Publié par BLUEGLANCE il y a 2 mois

Bonjour à tous,


Après de maintes recherches sur le net, nous envisageons de remplacer entièrement le plancher et le solivage existant dans notre maison.


Il y a deux étages à refaire donc avec chacun une trémie.


Concernant le solivage chacun des étages fait 9m35 sur 5,40m.


Nous souhaitons effectuer ce solivage avec des muralières le long des murs de 9m35 de long puis placer des solives de 100x250 dans le sens 5m50 avec une entraxe d'environ 40 entre chacune.


Nous avons besoin de vos conseils :


1°) l'un des murs sur lesquels va reposer l'une des muralière est en pisé, comment peut-t'on faire pour fixer la muralière et qu'elle ne bouge pas dans le temps ? Certains disent scellement chimique, d'autres des corbeaux....

2°) Sachant que chacun de nos panneaux d'OSB 22mm aura une longueur utile de 250 cm, quel est l'entraxe pour que chacune des reliure tombe sur une solive ? Si d'ailleurs quelqu'un connaît la formule de calcul cela nous arrangerais...

3°) Nous vous précisons que bien sur entre chaque solive nous rajoutons des entretoises.


J'espère être claire, si il vous manque des informations pour nous répondre n'hésitez pas.

ça fait trois jours que je m'arrache les cheveux ...


A bientôt les amis bricoleurs 

BLUEGLANCE

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 mois

La formule est une banale division niveau CM2 : 2500 /5 = 500 - 2500 /6 = 417 etc

On ne connait pas la nature du Pisé en place, il est difficile de savoir comment il réagira vis à vis de la petite surface d'appui d'un corbeau à une charge le plus souvent supérieure à 3 ou 400 kg.   

Publié par Delta il y a 2 mois

Concernant les entretoises, elles ne sont pas nécessaires car la largeur des solives est supérieure au 60e de leur portée (100mm > 5400/60 = 90mm).

Publié par o314 il y a 2 mois

Salut,


Pas de scellement chimique, le pisé a une chimie tres complexe et encore mal connue, completement differente du ciment portland. Une reprise des charges beaucoup plus faible. Aucune validation n'a ete faite et ne sera probablement faite avant fort longtemps pour de la fixation chimique microscopique pure.


Reste la pose sur tige filetée ou tube metallique / noyées dans un plot beton de TERRE, sortant et reprenant une muraillere bois. En option chainage total ou partiel.


Je te donne les infos du bouquin "rehabiliter en pisé", p141 et suite - Je te conseille vivement de l'acheter (isbn 233009258X, et je suis pas actionnaire) :


Sur un volume de grange type, 4 plots en longueur, 3 en largeurs => 14 plots en beton de terre.


Attention, le pisé poinconne vite sous les charges, eg. futures fissures en perspective.

Pour eviter cela, on peut intercaler une planche de repartition sous l'appui, pas toujours evident en rehab, on peut essayer a la rainureuse a l'horizontale.

Autre solution, noyer des cales de bois dans les plots beton de l'autre cote de la muraillere, passer une tige filetee, reprendre la lisse et serrer.

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

Solivage comble

Publié par Totor

1 réponse
188 vues
1 like

solivage encore

Publié par Gse6928

9 réponses
295 vues
0 like

Calcul de solivage

Publié par Alex

12 réponses
1414 vues
0 like

Verification du solivage

Publié par Marvin

9 réponses
170 vues
0 like

dimensionement solivage

Publié par fransel

12 réponses
264 vues
0 like