Chemin technique

Chemin technique

il y a 1 mois

Bonjour à tous.


Je ne suis pas experte en charpente de ce fait je viens ici pour me rassurer.


J'ai actuellement une charpente américaine en W, suite à une prochaine isolation des combles (par soufflage) j'ai rehausser mon chemin technique de 450mm en passant au centre du W.


Pour cela j'ai utilisé des chevrons de 45x70 lg 4m mis perpendiculairement aux "entraits", (ces derniers sont espacés de 58cm et font 35x90!) avec réhausse et des plaque OSB sur le dessus.


La masse ajouté est d'environ 110Kg appuyé sur les 20 entraits que compose ma charpente, y a t'il un risque pour que le plafond s'affaisse?


Voici le chemin technique (x3 pour obtenir la longeur) avec section 45x70:



Et le schéma des entraits (en bleu) avec le chemin technique dessus 




Merci d'avance pour vos retours.

4 réponses

1-4 sur 4 réponses
1/1
1. Chemin technique il y a 1 mois

Pas de problème particulier de structure. En revanche, le poids de l'isolation a-t-il bien été pris en compte, des entraits de 35 x 90 me paraisses légers pour porter un isolant + Un pare-vapeur + Un contrelattage en 60 x 40 pour la fixation des suspentes, rails et placo . . . ?

2. Chemin technique il y a 1 mois

Bonjour Boisphile, merci pour la réponse.


Un contrelattage pour la fixation des suspenses... j'ai cherché ce que c'était !!


Je pense que je n'en ai pas, les suspentes sont directement fixé aux entraits de 35x90, comme l'image ci dessous:

Plaquiste, faux plafond en plaque de plâtre type ba 13 dans une maison  individuelle neuve a la Roque d'Anthéron 13640 - Filipe Oliveira

J'ai fait faire plusieurs devis pour l'isolation par soufflage personne n'a évoquer un problème quel qu'onques pour ajouter de l'isolant soufflé soit ouate de cellulose 7.98kg/m² ou laine minéral 3.5kg/m² ...

3. Chemin technique il y a 1 mois

1) Vous demandez une isolation par ouate de cellulose, les entreprises répondent à la demande, ce n'est pas à elles de vérifier.

2) Si je comprends bien, au vu de la photo, ce sont les plaques de plâtre qui supporteront l'isolant et dans ce cas il vaut mieux la laine minérale, certes, mais du coup pas de pare-vapeur ? Point de rosée ? Pas de film de sous-toiture non plus d'ailleurs, avec les risques induits, courants d'air, déplacement de l'isolant, pas de maitrise des risques d'infiltration, poussières dans l'isolant . . . .

4. Chemin technique il y a 1 mois

Bonjour Boisphile,

Merci pour votre intérêt il me semblais déjà avoir répondu... mais ma réponse n'est pas présente sur le forum?!

Effectivement je n'ai n'y d'écran toiture, ni de pare vapeur, ect...


Pour information j'ai souhaité faire isoler mes combles sans imposer le type d'isolation, car je pensais à tors ou par manque de connaissance que c'était un poste peu couteux et judicieux pour baisser ma facture d'électricité. J'ai fait intervenir 3 entreprises, deux m'ont proposées la ouate de cellulose (meilleur déphasage et non inflammable) avec pose de déflecteur et retrait de l'isolant actuel. La dernière me propose la laine minérale moins couteuse et pour le déphasage dans notre région il me dis qu'il n'y a pas forcément d'intérêt, sans déflecteur car cette laine minérale supporte des vents de 126km/h.


bref je n'ai pas pris de décision concernant l'entreprise mais dans tous les cas il faillait rehausser mon chemin technique d'où ma question d'origine .... et ce travail en amont


Ils sont tous montés et personne n'a évoqué quoi que soit de plus...


Mais en cherchant des info puis vous me les confirmaient, je me dis que finalement si je veux faire cela dans les règles de l'art il y aura un impact financier bien plus important que ne le pensais. Le retour sur rentabilité sera bien long voir inexistant, moi qui croyais naïvement que cela pouvais être un point d'économie pour un moindre cout sniff...


1-4 sur 4 réponses
1/1

Votre message :

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Nouvelle discussion

Vous n'avez pas trouvé les réponses à vos questions ?

Créer une discussion