reprise de charge

reprise de charge

il y a 5 mois

Bonjour à tous, l'artisan souhaite mettre un lamellé collé entre le mur RDC et étage pour reprendre la charge de l'ouverture de la porte de garage et la portée "vide" de 2,45m bien qu'il pose sur un poteau 20*20 à l'extrémité gauche. quelqu'un serait il expert sur le dimensionnement de ce lamellé collé ? l'artisan me dit que son commercial fournisseur va le dimensionner! je suis assez perplexe... quelqu'un aurait 'il une idée? voir schéma si dessous. merci d'avance

39 réponses

1-10 sur 39 réponses
1/4
1. reprise de charge il y a 5 mois


2. reprise de charge il y a 5 mois


3. reprise de charge il y a 5 mois

Pensez-vous qu'il n'y a QUE ce problème de reprise de charge ponctuelle à régler : Par exemple ? 

1) Je pose le problème du contreventement de cette façade de RCH avec seulement deux panneaux.

2) Que sont ces 2m45 ? Un encorbellement ?

3) Une hauteur d'étage est limitée à 3m40, je note là 3m80 ?

4) Au-delà de 9 mètres, une façade doit comporter un mur de refend intérieur. Si vous envisagez bien de le prévoir à l'étage, celui-ci doit se situer au-dessus de celui du RCH. Comment comptez-vous faire avec une porte de garage de 5 mètres au RCH ?

4. reprise de charge il y a 5 mois

Bonjour, en réponse


1) Je pose le problème du contreventement de cette façade de RCH avec seulement deux panneaux.


il y a réellement 3 panneaux avec le dessous de l'encorbellement. voir dessin ci dessous.


2) Que sont ces 2m45 ? Un encorbellement ?


oui tout à fait, ça sera un couloir. donc aucune charge ponctuelle lourde à prévoir. voir dessin


3) Une hauteur d'étage est limitée à 3m40, je note là 3m80 ?


effectivement le dessin n'est pas le final. il sera de 3,20 max.


4) Au-delà de 9 mètres, une façade doit comporter un mur de refend intérieur. Si vous envisagez bien de le prévoir à l'étage, celui-ci doit se situer au-dessus de celui du RCH. Comment comptez-vous faire avec une porte de garage de 5 mètres au RCH ?


non je fais comme les constructeurs MOB, j'en mets pas :) ! Non il y en a un vrai puisque complet et l'autre partiel donc pas un vrai refend ( à voir s'il reste car un sommier en LC 140/440 passe aussi à cet endroit). voir dessin. celui de l'étage se situe effectivement dessus du refend partiel ou LM.


pour la porte de garage, celle ci dispose d'un linteau LC 120*400. se pose alors le soutien de ce LC... les montants 45*145 sont au nombre de 4 à gauche devant l'ouverture et 6 à droite puisque le sommier du solivage arrive également dans cette zone ! montant avec entretoises dans l'ossature pour la partie droite pour renforcer le contreventement.


d'après mes calculs savant mais pas si savant :) pour la question initiale du dimensionnement de ce LC pour l'encorbellement, je pars du principe que la section dépend surtout de cette zone d'encorbellement. la reprise de charge ouverture porte de garage étant moins forte à mon sens. je dimensionne ce LC GL24H en 120*3600. ( 600dan/m permanent / 150 d'exploitation et 65 exceptionnel pour la neige).


sommes nous sur bon chemin ou alors nous allons dans un mur? :)

5. reprise de charge il y a 5 mois


6. reprise de charge il y a 5 mois

1)     1) OK pour 3 panneaux, mais pensez-vous réellement pouvoir contreventer cette façade avec seulement 3 panneaux, dont l’un se trouve décalé de 80 cm de la façade qui, par ailleurs est largement ouverte, qu’elle reprend les charges horizontales du R+1 et que sa façade opposée est beaucoup plus fermée. Ces dispositions sont évidemment propices à l’excentricité du bâtiment, au sens géométrique du terme, en excentrant le barycentre que vous n’avez sans doute pas calculé. De plus le décalage de 2m50 de ce mur par rapport au mur d’étage est pénalisant et accentué par la poutre qui relie les deux façades, reportant les efforts de l’une vers sa Vis-à-vis. Il y aura lieu de calculer et de mettre en œuvre très précisément le plancher du R+1 qui devra jouer le double rôle de plancher et de poutre au vent. Il devra donc être un plancher plateforme afin de reporter tous les efforts verticaux mais aussi horizontaux sur les parois verticales puis les fondations. Le dimensionnement et les emplacements des ancrages seront essentiels.


2) Ce n’est pas un problème de charge, mais un problème de contreventement et de ses effets sur la structure porteuse.


3) OK pour la hauteur d’étage.


4) Pour la première partie, même réponse que 1). J’ajoute que les encorbellements, très rarement de cette importance en OB, sont des ouvrages extrêmement technique et complexes à calculer et à mettre en œuvre, tant du point de vue mécanique que de celui des échanges thermo-hydriques. C’est l’un des points que nous rencontrons régulièrement en expertise.


Concernant vos chiffres, 600/150 et 65, je ne suis pas en mesure de faire un commentaire, si non que les 150 kg/m² d’exploitation ne sont que et rien que l’exploitation, auxquels il faut ajouter toutes les autres charges permanentes que sont les solivages, cloisons, plafonds, planchers, isolants et revêtements de sol, ce que vous avez peut-être inclus dans les 600. Quant aux charges de neige comme vous n’indiquez pas le type de toiture et le lieu d’implantation, je n’ai pas non plus de commentaires.  

 

7. reprise de charge il y a 5 mois

bonjour ,


Non effectivement je n'ai pas calculé la barycentre du bâtiment, je ne maitrise pas cette donnée.

Si je vous suis à peu près, le barycentre du bâtiment ne se trouve pas en son centre puisqu'il existe ce décalage de façade de 80cm ? ou parce qu'une façade est largement ouverte contre une autre fermée? ou les 2 ? et que parce pas assez contreventé ?


=> solution proposée : - supprimer l'encorbellement... ça regle le barycentre ou probleme termo hydriques ?

                                          - mise en place d'un mur poteau poutre  avec 2 poteaux + croix de St andré pour maintenir le LC qui relie les 2 façades et donc contreventer. ça ne résout pas le problème termo hydrique...

=> pour le plancher plateforme, en quoi est il plus fiable que le plancher mis en place sur muralière ? les efforts se transmettent moins aux montants? le contreventement du batiment est moindre?


question certainement stupide.... avez vous déjà vu un plancher mixte ! muralière d'un coté  et pose plateforme en face! ça risque de vous faire sourire :(


Bon dimanche

CF : voici le dessin complet.

que pensez vous de MDBAT? logiciel fiable pour les calculs de charges?



8. reprise de charge il y a 5 mois


9. reprise de charge il y a 5 mois

Si vous aviez commencé par là, on aurait perdu moins de temps, merci de respecter à minima le bénévolat qui a ses limites. Là il faut recalculer l'ensemble évidemment. Du coup, ce n'est un encorbellement que pour les échanges hygrothermiques, mécaniquement je suppose que le projet sera solidarisé à l'existant.

Si c'est le cas, ce qui est souhaitable, vous pouvez poser le plancher sur muralières, mais bien sûr en l'imbriquant dans une entaille de 15-20mm effectuée dans les montants. Le plancher plateforme reprend l'épaisseur des parois et l'assemblage de la lisse basse du mur d'étage au chaînage du mur RCH à travers les éléments du plancher intermédiaire créé la cohésion de l'ensemble. Il faut bien avoir conscience que les efforts horizontaux, verticaux et résultantes doivent descendre aux fondations par les parois du RCH. NON pour le mixte. MDBAT, oui, à condition de bien maîtriser les entrées de données, formation conseillée.

J'attire votre attention sur plusieurs points :  1) Vous refusez de donner le lieu précis de la construction qui est un point essentiel pour la détermination des paramètres - 2) Sur la parfaite maîtrise des échanges hygrothermiques - Sur la parfaite maîtrise des toitures terrasse chaudes non accessibles.

10. reprise de charge il y a 5 mois

Re bonjour, navré pour ce contretemps... je n'avais pas dessiné l'existant mais seulement le projet :(


Pour la contrainte termo hydrique de l'encorbellement, connaissez vous une entreprise "experte" en normandie"? Sinon je suppose un schéma classique, à savoir dans l'ordre revêtement type cache moineaux / liteau / parepluie / panneau OSB ou que pensez vous du DPF ? / pare vapeur / isolant / suspente. 


1) Vous refusez de donner le lieu précis de la construction qui est un point essentiel pour la détermination des paramètres -


=>Haute Normandie Zone A1. pas en front de mer mais dans les terres.


2) Sur la parfaite maîtrise des échanges hygrothermiques - Sur la parfaite maîtrise des toitures terrasse chaudes non accessibles.


=> une lame d'air suffisante et surtout un pare vapeur totalement intègre limite un désordre d'humidité ?


Pour vous sur le schéma ci dessous du niveau R+1 , quel serait selon vous le positionnement le plus opportun du mur de refend d'étage ? les 2 serait je suppose l'idéal en terme de contreventement mais l'aménagement intérieur serait plus restreint avec ses murs ! 


Sinon faites vous des formations sur MDBAT ? êtes vous président d'une association dédiée à la construction? :)


Bon dimanche




1-10 sur 39 réponses
1/4

Votre message :

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Nouvelle discussion

Vous n'avez pas trouvé les réponses à vos questions ?

Créer une discussion