Zoom sur le bois dans les Jeux de Paris
Plancher à refaire. Est-ce habitable ?

Plancher à refaire. Est-ce habitable ?

il y a 4 mois

Bonjour,

nous avons acheté notre maison il y a cinq ans. Au dessus du rez-de-chaussée, la moitié des combles est ouverte en mezzanine. L'autre moitié est "aménagée" : quatre petites pièces pour un total de 45 m², dont trois pièces en parquet flottant très récent sur dalles aggloméré.

L'ensemble de ce parquet grince et s'est légèrement affaissé au centre de l'une des quatre pièces (environ deux cm).

Pour aborder ce problème, j'ai commencé par passer deux jours sur les forum pour acquérir un minimum de compréhension de ce vaste et intéressant sujet : le plancher bois. J'ai alors été très très heureux de découvrir bois.com.

J'ai ensuite enlevé le parquet flottant dans cette pièce affaissée de l'étage. Le parquet est en très bon état.

Mais ce qui est apparu n'est pas positif. La pose des dalles agglos ne respecte pas les règles : pas de pose à joints décalés, nombreuses petites rives non supportées, peu de vis, rainures/languettes non collées.

Alerté par la lecture des messages de Boisphile, j'ai ensuite démonté une dalle agglo pour connaître sa classification : il s'agit de dalles Kronodal MS P2.

P2 = pour applications non structurelles.

Il y a donc du travail...

A ce stade je fais appel à vos compétences pour m'aider à finir mon diagnostic de la situation. Cet étage est-il réellement habitable ?

Les données de la surface concernée sont les suivantes :

Deux travées de solives 63 x 175 séparées par une poutre intermédiaire (un sommier à en croire le schéma ci-dessous)

.

La première travée (celle qui est légèrement affaissée) a une portée de 3m30. Elle est en appui sur une poutre porteuse à une extrémité, sur le sommier de l'autre.

La deuxième travée est en appui sur le sommier et un mur porteur à l'autre extrémité. Cette deuxième travée a une portée de 3m20.

Les entraxes sont partout identiques à 40 cm. La maison a été construite en 1982.

Voici donc ma première question : cette structure peut-elle supporter un plancher OSB en 18 mm et les charges d'une pièce d'habitation ?

A noter que j'ai découvert qu'entre les dalles actuelles et les solives, existe un espace de deux à quatre centimètres qui est actuellement mal comblé par un millefeuille de tasseaux. A voir en fonction de la réponse à la question précédente si cet espace pourrait être utilisé pour placer des lambourdes.

Merci d'avance de votre analyse, vos remarques et suggestions.

Bernard

11 réponses

1-10 sur 11 réponses
1/2
1. Plancher à refaire. Est-ce habitable ? il y a 4 mois

y a-t-il un plafond et d'ans l'affirmative comment est-il composé ?

2. Plancher à refaire. Est-ce habitable ? il y a 4 mois

Bonjour Boisphile,

il y a sous la totalité de la surface un faux plafond en plaques de plâtre standard (épaisseur 13 mm) sur ossature métallique.

Bernard


3. Plancher à refaire. Est-ce habitable ? il y a 4 mois

J'ai oublié de préciser que sous le sommier existe un poteau de soutien métallique de section 70/50 qui rapporte une partie des poids à la dalle ciment du rdc. Ce poteau est placé à environ 1/3 dans la longueur du sommier. 

4. Plancher à refaire. Est-ce habitable ? il y a 4 mois

Les solives sont très correctes avec un taux de flexion de 42% et une flèche de L/425.

En revanche comme vous ne donnez ni la portée ni la section de la poutre, je ne peux pas la calculer.

5. Plancher à refaire. Est-ce habitable ? il y a 4 mois

Entendu. Je vais démonter ce qu'il faut pour vous renseigner.

Merci.

6. Plancher à refaire. Est-ce habitable ? il y a 4 mois

Bonjour Boisphile, bonjour à tous,

pour mémoire, je dois changer le plancher dans deux pièces au premier étage de ma maison et souhaite vérifier auparavant que la structure qui supportera ce plancher est suffisante. La surface totale des deux pièces concernées représente 28 m² environ.

Après sondages et démontage des dalles agglos de l'étage je peux être plus précis sur ce qui constitue la structure.

Il s'agit en fait de deux travées posées côte à côte dont voici un plan sommaire :



La travée de gauche :
Solives 60x175 d'une portée de 3m35 en appui aux extrémités sur deux bastaings identiques 63x185 d'une portée de 4m40 chacun.
Présence de lisses 38x40 cloutées en bas des bastaings sous les solives. 

Je ne sais pas si les solives sont cloutées aux bastaings en bout.

Les extrémités des bastaings reposent sur un mur de refend et un mur extérieur.
Le bastaing de droite est supporté par un poteau additionnel de 70x50 situé à 1m80 du mur de refend.
Les charges permanentes sont une cloison agglo d'environ 5,5 m² perpendiculaire aux solives et une cloison de 8,25 m² (porte comprise) posée sur une solive proche du mur de refend.
Ajouter les dalles OSB3 de 22 mm, liège 2 mm, plancher 16 mm, lit deux places et une petite commode.

La travée de droite :
Solives 60x175 d'une portée de 3m15 en appui à gauche sur un bastaing 67x190 d'une portée de 4m40.
Présence d'une lisse 38x40 cloutée en bas du bastaing sous les solives. 

Je ne sais pas si les solives sont cloutées au bastaing en bout.

Les extrémités du bastaing reposent sur un mur de refend et un mur extérieur.
Ce bastaing à gauche est supporté par le même poteau additionnel de 70x50 situé à 1m80 du mur de refend.
Solives en appui à droite sur un mur extérieur.
Les charges permanentes sont une cloison agglo d'environ 5,5 m² posée sur le bastaing et une cloison de 4 m² environ (porte comprise) posée sur une solive proche du mur de refend.
Ajouter les dalles OSB3 de 22 mm, liège 2 mm, plancher 16 mm, lit deux places et une petite commode.

J'ai retrouvé une photo qui donne une vue partielle du dessous de la structure, photo prise lors de travaux au RdC, avant la pose du faux plafond en plaques de plâtre standard (épaisseur 13 mm) sur ossature métallique. J'y ai indiqué les cotes ci-dessus. Le poteau n'était pas encore en place.

J'espère que ces informations vous permettront de juger de la capacité de ces structures à supporter un plancher OSB en 22 mm, liège 2 mm, parquet de 16 mm et peu de charges (lit + commode).

A lecture du forum j'ai pensé que le confort serait supérieur en OSB 22 mm qu'en 18 mm. Tant qu'à faire tout ce travail...

A votre disposition si besoin d'infos complémentaires.

Merci

Bernard