Plancher Acoustique Maison Poteaux Poutres

Publié par LioBio il y a 4 ans

Bonjour à tous,
Je suis nouveau sur ce forum et j'ai commencé à décortiquer quelques pages mais manquant de temps et ayant une question un peu particulière je me lance dans un nouveau sujet.
Je possède donc une maison poteaux poutres et je suis en train d'aménager mes combles aménageables, on habite le Rdc depuis qq années, le plafond de ce Rdc est en poutres + solivages avec frise de 140mm x 14mm d'épaisseur. Quand je suis à l'étage je marche sur ma frise qui est suffisamment costaud pour soutenir mon poids (section des solives 160x70mm) avec entraxe variable (moyenne des entraxes : 42cm), j'ai commencé à poser mes lambourdes section H:65 x L:55mm visées parallèlement dans les solives au travers de la frise par des vis de 120x6mm et entre les lambourdes j'ai mis de la laine verre d'épaisseur 70mm, tout n'est pas encore fini, entre laine de verre et frise j'ai mis un pare poussière [citation commerciale] RB, j'ai déjà toutes les plaques de OSB 3+ de 1800x675x16mm.
Ma question est plus pour un problème d'acoustique car ce sont des chambres enfants qui sont prévues au dessus, le thermique je m'en fiche .....
La solution que je voulais utiliser, dans les règles de l'art du fabricant [itation commerciale], ne me pose pas de problème mais il ne traite pas le problème de l'acoustique (bruits aériens et impacts), mon constructeur m'avait préconisé : Bande de [citation commerciale], OSB visé dans lambourdes puis pose d'un parquet (Stratifié, Massif ou autres ....) question acoustique je pense que c'est presque zéro .... Déjà mettre du [citation commerciale] puis visser ce n'est pas terrible côté transmission bruit ... J'ai vu déjà que côté planéité entre lambourdes c'est pas top, cause dimensionnement des lambourdes après séchage et plafond solivages/poutres variable ...... Normal c'est du bois .... Donc j'ai des différences qui peuvent aller jusqu'à 3 à 4mm, je voulais coller les plaques OSB entre elles en ayant mis au préalable du [citation commerciale] entre lambourdes et plaques mais sans vis mais à cause de ces différences j'ai peur que ça bouge alors après je me suis dit : Est ce que le [citation commerciale] a un rôle très important dans l'acoustique .... Ne voudrait-il pas mieux supprimer ce dernier et visser les plaques directement dans les lambourdes et traiter le problème de l'acoustique au dessus de l'OSB avec par exemple un panneaux en fibre de bois .... Ou autres solutions performantes ....
Help.... Quelqu'un d'avisé aurait-il une ou plusieurs solutions ?

Publié par LioBio il y a 4 ans

Désolé pour la redondance de cette question, je vois bien que mal de monde tourne autour sans y répondre, en attendant j'ai donc approfondie mes recherches sur ce site avec les mots clefs "plancher acoustique" j'ai vu beaucoup de réponses sur ce sujet mais je suis toujours dans l'interrogation ???
[citation commerciale] ou pas ?
Si OSB vissé, collage des languettes ou pas ?
On a tous un caractère un peu particulier propre à nos installations, celle-ci n'a peut être rien de très originale mais je souhaite juste que quelqu'un y réponde .....

Publié par lili brimbelle il y a 4 ans

Bonjour,

Pour ma part je n'ai pas mis de phaltex, il y aura de la laine de verre entre le plafond et le plancher plus une sous couche sous le stratifié!
Nous avons collé les languettes pour l'osb!
Je vous met le lien du blog de Boisphile, il répond à énormément de question!

http://boisphile.over-blog.com/categorie-508552.html

Par contre vous ne donnez pas la portée de vos solives et je pense que Boisphile vous le demandera!

Bonne journée

Publié par LioBio il y a 4 ans

Merci LiliBrimbelle pour cette réponse, avec un pseudo comme celui là je pense que l'on vient du même département montagneux ......
La portée y est bien dans le 1er message elle est de 55mm donc plus de 20mm pour chacun des panneaux comme conseillé par [citation commerciale] et Boisphile, j'étais aussi aller voir son blog mais sans avoir de réponse précise pour mon cas ....
Quelle colle avez vous utilisé pour les languettes ?

Publié par lili brimbelle il y a 4 ans

Effectivement mes souches sont dans ce coin!! en fait pour la portée des solives je parlais de la longueur 160x70x longueur?
Pour la colle c'est de la [citation commerciale] pro 11fc
Après il est vrai que chaque cas est différent donc mes connaissances s'arrêtent là!
Courage pour vos travaux!

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 4 ans

Je n'ai pas tout lu, dans la mesure où dès que le lis "maison poteaux-poutres" et plancher habitable, je ne vais pas plus loin, pour demander des précisions.

Les maisons individuelles dites poteaux-poutres, neuf fois sur dix, ne le sont malheureusement que par le nom, ouvrant des pans entiers, souvent au sud, sans réel contreventement.

Très souvent copiées des bâtiments industriels ou commerciaux, les assemblages des poutres et des poteaux de plus petites sections, ne permettent pas d'assurer la stabilité de l'ouvrage, au moins au sens des aléas climatiques exceptionnels tels que nous les connaissons de plus en plus souvent.

Lorsque la construction n'est qu'un RCH, c'est moindre mal, mais lorsqu'on y ajoute un étage ou même comme ici qu'on le rend habitable c'est-à-dire en y ajoutant des charges en hauteur, c'est, avec le changement de position du barycentre de la maison, un bouleversement total  de sa stabilité.

Cela étant dit et si vous le souhaitez, je souhaite connaitre le détail de cette construction ainsi que son lieu d'implantation et rien qu'à la description du plancher d'étage, je suis inquiet, dans la mesure ou ce plancher n'est de toute évidence, pas un diaphragme horizontal tel qui devra l'être pour assurer une stabilité horizontale.

Ne vous offusquez pas de ces questions qui ne sont posées que dans le but de vous offrir un diagnostic objectif et professionnel avant de vous lancer dans une aventure qui pourrait s'avérer ……….. Disons délicate dans un premier temps.

Publié par LioBio il y a 4 ans

Pour LiliB : Désolé j'avais mal lu pour la portée des solives, elle est elle aussi variable, j'ai 5 portées différentes sur un total des 10m de la largeur de la maison : 1 de 1725mm, 2 de 2123mm, 1 de 727mm et 1 de 1576mm, les poutres qui les supportent ont une section de 210x90mm.
Merci pour la colle polyuréthane.

Pour Boisphile : Waouh c'est un peu dur, je n'avais jamais entendu dire ces choses sur les maisons Poteaux Poutres, je ne mets absolu pas en doute vos compétences, je ne demande qu'à apprendre et comprendre.
Je ne sais pas si notre maison est une vrai PP ou pas mais elle est construite depuis 2003 dans la plaine des Vosges, un peu en hauteur et elle a résisté à des forts vents sans problème et j'en connais d'autres du même constructeur et même technique qui ont résisté à la tempête de Déc. 1999.
La notre ressemble à un chalet contemporain, sa forme vue du dessus est un gros carré de 10x10m attaché à un Garage + Entrée de 9x6,5m en ossature bois, elle n'est pas particulièrement vitrées sauf sur mur pignon avant où il y a 2 baies vitrées de 240x220cm au Rdc et 4 vitrages de 90x200 à l'étage dont 2 portes fenêtres, les autres murs ont de temps des vitrages mais de taille normale, elle a des avants toits de 1m sur mur pignon avant, 70cm sur mur pignon arrière et 1m pour les 2 autres murs, le toit a une inclinaison de 30°, les murs entre poteaux sont en madriers de 70mm d'épais, tout les bois sont en épicéa blanc de Finlande, les madriers, poutres et solives sont en bois massif, les poteaux sont en contrecollés. Il y a 18 poteaux en périphérie extérieure et 9 à l'intérieur dont un renfort au niveau de la charpente entre 2 poteaux à cause de leur distance, le plancher est composé de 12 poutres dans un sens croisées avec 8 poutres dans l'autre sens ce qui forme au plafond 15 rectangles (composés de 8 solives) de 3,25m x les 5 différentes dimensions que j'ai donné à LiliB.
Les sections :
Pannes de 95x220, Chevrons 60x140 tous les 60cm, Poteaux 190x190, Poutres 90x220, Solives 70x160, Madriers 70x140 emboîtage par une seule rainure conique.
J'ai quand même pas mal détaillé, des plans ou photos auraient sûrement été plus parlant ..... J'espère vous avoir assez donné d'infos ....
Par contre techniquement je n'ai pas compris la partie qui traite du "Diaphragme horizontal" .....
En tout cas merci pour votre niveau de connaissance, c'est d'ailleurs cela qui m'a attiré vers ce site.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 4 ans

Non, non, je ne suis pas "dur", c'est tristement la vérité. La construction bois connait un tel engouement ces dernières années, qu'elle suscite des vocations hasardeuses chez des entrepreneurs qui n'en n'ont pas l'étoffe.

Malheureusement on peut dire que depuis les débuts de la réglementation thermique et des RT successives, on rencontre de plus en plus de pathologies dont certaines sont réellement dramatiques.

Cela étant, je ne connais pas votre maison et cela ne veut pas dire qu'elle n'est pas bien faite, il y a fort heureusement encore de bonnes entreprises en France et j'en connais personnellement quelques unes dans les Vosges à qui je ferais confiance sans réfléchir.

Seulement j'ai eu deux expériences récemment sur des maisons dites "poteaux-poutres" qui en fait n'en étaient pas réellement.

Une façade Sud presque complètement ouverte, une façade Nord très fermée, un étage avec une grande ouverture sur le salon et une maison qui, par manque de contreventements, verticaux et horizontaux, se déforme par rotation sur elle-même, dans deux régions différentes mais toutes les deux exposées aux vents..

Mon alerte est constructive, dans la mesure où avant de répondre à vos questions, bêtement sans réfléchir, mon expérience et ma déontologie me conduisent d'abord à faire un état des lieux.

Je pense que vous avez compris qu'une construction bois doit résister aux effets du vent qui peuvent occasionner des poussées de plusieurs tonnes sur une façade. Cette poussée du vent est accentuée par la dépression de la paroi opposée.

Pour assurer la stabilité de l'ouvrage, les deux murs perpendiculaires à la pression du vent doivent être rendus indéformables par un contreventement, le plus souvent effectué en clouant des panneaux sur les montants verticaux et les traverses horizontales.

Dans un système poteaux-poutres, nous avons, comme son nom l'indique, des poteaux et des poutres dont les assemblages sont réalisés par des couronnes de boulons comme vous l'avez sans dote déjà vu dans des bâtiments industriels ou commerciaux en lamellé-collé. Ces assemblages ne peuvent pas être réalisés dans une maison individuelle, dans la mesure où les hauteurs de poutres ne sont pas suffisantes pour y poser une couronne de boulons.

Le poteaux-poutres est toutefois possible, en insérant entre les poteaux des éléments en ossature bois qui assurent le contreventement. Ce ne sont évidemment pas les baies vitrées qui peuvent tenir ce rôle à long terme.

Dans les deux cas que j'ai cité plus haut, la pathologie est arrivée rapidement parce qu'on cumulait trois facteurs : Une excentricité géométrique (façade ouverte et façade opposée fermée), une grande ouverture dans le plancher intermédiaire et une exposition quasi continuelle au vent.

En ossature bois, le plancher intermédiaire joue un rôle fondamental dans la stabilité de la construction car, comme les murs le sont en vertical, il doit l'être en horizontal, pour éviter ce risque de rotation autour du barycentre de la construction.

J'évoquais plus haut les RT successives, dans la mesure où elles on conduit les concepteurs à rendre excentriques les constructions pour ouvrir les façades Sud au soleil d'hiver et fermer les façades nord exposées au froid. De plus, la mode est aux "boites à chaussures" posées l'une sur l'autre, très souvent avec en plus des avancées et des décalages, pour satisfaire une architecture dite contemporaine, qui oublie parfois la technique.

Pour les entreprises de taille moyenne ou grosses disposant d'un BE, cela ne pose pas de problème, car avec le bois, il y a toujours des solutions, mais pour les petites entreprises qui font aveuglément confiance aux plans de l'architecte dont ce n'est pas le métier d'apporter les solutions techniques, nous connaissons une augmentation TRES significative des désordres dont certains sont dramatiques.

Et puis il y a le problème des combles "aménageables" qui sont sans doute aménageables mais pas toujours habitables, le sujet es récurent sur le forum, déjà décortiqué cent fois et sans doute beaucoup plus.

Et puis il y a la nouvelle mode des toitures en chevrons porteurs, pour lesquels, dans la plus part des cas on oublie que le chevron doit coulisser horizontalement ou parallèlement à la pente sur la sablière, selon le mode de fixation sur la panne faîtière, pour éviter de pousser sur les murs.

Et puis il y a aussi le contreventement de cette couverture en chevrons porteurs qui est aussi assez souvent oublié en tant qu'élément structurel.

Tout cela pour dire que la construction bois ne doit rien au hasard, au pifomètre où aux "habitudes" ………..

Je ne peux pas répondre objectivement de manière crédible sur une simple description, à mon sens il y a lieu soit de vérifier à quels efforts sera soumis ce plancher ou de récupérer les notes de calculs du fabricant, de consulter les plans et les coupes.

Publié par LioBio il y a 4 ans

Ce langage technique est nouveau pour moi, je commence à comprendre ces histoires de contreventement donc en clair pour moi c'est pas bon car ce sont des madriers qui peuvent glisser les uns par rapport aux autres .....
Cette maison c'est moi qui l'ai montée, elle m'a été vendu en kit, la seule chose que le constructeur a faite c'est de monter la structure poteaux, poutres, solives, pannes et chevrons car il fallait une grue.
Pour ce qui des plans la seule chose que j'ai ce sont les plans de montage des murs extérieurs en madriers entre les poteaux ....
Maintenant la maison est faite depuis plus de 10 ans et je ne vais pas la démonter pour faire des contreventements, elle a été dessinée et vendu pour être habitable aussi bien au rdc qu'à l'étage.
Je ne sais pas si je peux citer le nom du constructeur pour savoir si ils font partie des bons .... Du moins en MP ....

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 4 ans

D'après ce que vous dites, ce n'est pas du poteaux-poutres, mais du madrier empilé ou un mixte des deux.

Pour le nom, il faut passer par mon mail direct, voir mon blog. http://boisphile.over-blog.com/

On ira un peu plus loin ensuite pour le plancher.

Publié par LioBio il y a 4 ans

En tout cas elle m'a été vendue comme telle, la structure porteuse est composée de poteaux et poutres et les madriers ne servent que de remplissage entre les poteaux.
Pour le plancher qu'en pensez vous ?

Publié par LioBio il y a 4 ans

Je vous ai envoyé le nom du constructeur par le biais de votre blog

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 4 ans

Première chose importante, vous n'avez rien à craindre sur la structure de cette construction.

C'est un tout, les murs sont en madriers empilés entre poteaux compte tenu des dimensions, tout cela est parfaitement normal et ne pose aucun problème de stabilité.

Par contre, il aurait été plus judicieux de poser les lambourdes perpendiculairement aux solives de telle sorte que vous ayez un entraxe régulier de 500mm pour des dalles OSB 3 de 2500 x 675 x 18mm, dans le mesure où les petites rives de ces dalles doivent reposer et être fixées sur les lambourdes.

Ensuite, ce serait bien de vérifier le solivage, mais il n'y a pas de plan du solivage pour savoir dans quel sens il est et sur combien d'appuis.

 

Publié par LioBio il y a 4 ans

Merci je suis rassuré.
Pour les lambourdes j'y avais pensé aussi .... elles étaient déjà posées depuis 10 ans pour faire un plancher provisoire et elles ont toutes été taillées pour laisser passer des gaines électriques donc impossible après de les mettre dans l'autre sens, du coup comme elles ont un entraxes variables j'aurai juste un peu plus de perte à la pose des panneaux OSB et j'ai l'intention de faire reposer chaque coupe et petite rive sur une lambourde, pour la pose j'ai bien assimilé la technique de pose moi ce que je veux juste savoir c'est si le Phaltex est important comme je le demande dans mon 1er message.
J'essaie de vous trouver un plan du solivage.

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

maison poteaux _ poutres- explications?

Publié par jpdulot

0 réponse
1233 vues
0 like

Maison poteaux-poutre /ossature bois

Publié par gauv

6 réponses
565 vues
0 like

Plancher "accoustique"

Publié par zenman94

4 réponses
1839 vues
0 like

acoustique

Publié par fudji

1 réponse
1515 vues
0 like

Amélioration acoustique plancher

Publié par Nonolebricolo

3 réponses
802 vues
0 like