Renforcement solivage

Publié par Didi1 il y a 2 ans

Bonjour,


Je réhabilite une vieille maison et je souhaite réaménager l'étage.
Le solivage de l'étage est aujourd'*** fait de pannes de 6m. Une partie sont de section 280*80 (3 m de mur) en Lamellé collé mais la plus grande partie des sections de l'étage font 240*95 en bois brut (6 m de mur) entraxes approximatives de 50.
Je sais que cela est probablement insuffisant comme section mais je ne souhaite pas changer l'ensemble des solives.
Est-ce que quelqu'un aurait une idée?
Sachant que je souhaite y faire 2 chambres + couloir sur la partie "la plus faible" Si je ne change rien, quelles en sont les conséquences ?
Je ne sais si le message est assez clair, mais n'hésitez pas si vous avez des questions.

Merci d'avance pour vos réponses.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 ans

Expliquez mieux ou faites un croquis.
Décrivez le plafond sous les solives.

Publié par Didi1 il y a 2 ans

Bonsoir,

Pour faire suite à votre demande. Désolé, mais je ne sais pas comment mettre un croquis en pièce jointe sur ce site.... Donc, pour faire simple, je souhaite savoir si la partie solivage de section 240*95 entraxe de 50 est suffisante sur une longueur de 5m80. Si non, comment procéder pour garder ces solives et donc renforcer l'ensemble ?
Le plafond était isolé de plaque de polystyrène, que nous avons enlevé.

Une autre partie de la pièce, les solives sont en 280*80 et celle-là je ne vais pas les modifier.

Merci d'avance.



Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 ans

Portée 5800 - Entraxes 500 - Section 95 x 240
Flèche sous charges L/230 - Déformation 16mm et à terme après fluage 25mm.
Le taux de flexion est à 58%.
Donc pas de risque mais un plancher souple selon l'utilisation et les charges permanentes.

Publié par Didi1 il y a 2 ans

Bonjour,

Merci pour votre réponse.
L'idée est d’aménager l'étage en 2 chambres + couloir bibliothèque.
Je souhaite isoler phoniquement, d'après-vous quelle serait la meilleure méthode.
Nous enlevons les anciennes lattes du plancher attaquées par les petites bêtes...
Au départ, nous souhaitions laisser les poutres apparentes, donc faire un sur plafond :
(ex : Plancher latte de pin 21 cm + fibre de bois + lambourde...)
Mais aujourd'***, je me demande s'il existe une solution plus légère tout en isolant phoniquement.
Est-ce que mettre des entretoises permettrait de renforcer le plancher afin qu'il tremble pas trop (car aujourd'*** c'est pas le cas...)
Est-ce que ce sera efficace ?

Merci pour vos réponses.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 ans

Les entretoises n'ont jamais renforcées un plancher souple, d'ailleurs elles ne sont pas faites pour cela.
Du point de vue isolation phonique, vous ne ferez pas des miracles en rénovation avec des solives scellées dans les murs.
Poser votre plancher petites rives supportées et fixées par vis, assemblages collés, puis des panneaux de [citation commerciale] et une couche de panneaux OSB 15mm en pose flottante assemblages collés.

Publié par Didi1 il y a 2 ans

Merci pour les conseils.
Donc d'après-vous des entretoises ne serviraient à rien? A quoi servent-elles pour un solivage?
D'après-vous, il y aura toujours de grosses vibrations même avec isolation + bande résiliente ?
A quoi correspond le terme plancher "petites rives"?


Publié par Didi1 il y a 2 ans

Et les planches OSB en pose flottante, càd, des lambourdes ou pas pour la pose...?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 ans

Non monsieur, rien n'est "d'après moi", je n'invente rien contrairement aux apprentis sorciers qui pensent avoir trouvé le remède miracle !
Les entretoises sont des dispositifs anti-dévers pour les solives.
Leur rôle est de maintenir la solive pour éviter qu'elle ne se voile sous le triple effet de la charge, de la portée et de son épaisseur.
L'entretoise est nécessaire en extrémités de travée pour faire reposer la rive longue non supportée des dalles de plancher.
Elle est également nécessaire dès que la portée dépasse 60 fois la largeur de la solive.
Elle est également nécessaire en cas de fortes charges et le calcul détermine le nombre et la position des entretoises, ce qui n'est pas le cas en plancher d'habitation.

Curieusement une dalle de plancher est de forme rectangulaire et de tous temps, dans un rectangle il y a deux petites rives et deux grandes rives. Si ce n'est pas le cas, ce n'est pas un rectangle mais un carré.
Donc, les petites rives doivent obligatoirement reposer et être fixées sur les solives, les dalles étant posées perpendiculairement aux dites solives.

Une pose flottante est un mode de pose sans fixation, donc sans lambourde.
Si vous souhaitez un affaiblissement acoustique, il ne faut pas que les bruits d'impacts passe du plancher supérieur au plancher inférieur et aux solives, si non l'isolant ne sert à rien.
De même qu'il est inutile de poser des bandes résilientes entre un plancher et des solives puisque les fixations du plancher sont autant de points de transmission des sons.

J'espère que ces réponses qui ne sont pas "d'après moi" vous auront renseignées objectivement.

Publié par Didi1 il y a 2 ans

Bonsoir,

Merci pour vos réponses détaillées ! Quand je disais "d'après-vous", cela n'avait aucune volonté de jugement sur les conseils apportés. Donc, merci pour le temps que vous pouvez prendre pour nous aiguiller et faciliter les futurs travaux.

Dernière questions :
Est-ce que le fait de faire des muralières et repositionner les même solives (qui était scellées dans le mur) changeront la "stabilité du plancher"?

Merci d'avance!

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 ans

Oui, bien sur, d'abord parce que vous gagnerez une quinzaine de centimètres de portée et ensuite parce que vous pourriez  réduire les entraxes à 417mm.
De fait, le plancher serait plus "raide", c'est évident.

Publié par Didi1 il y a 2 ans

Super, bonne nouvelle, je pense, que je vais me lancer dans ce chantier, alors!
Cela sera économiquement le plus raisonnable et efficace pour la rigidité du plancher !
Donc une entraxe de 417 (j'imagine que cela est en lien avec la longueur des planches OSB !)? Si je comprend bien, plus les entraxes sont rapprochées, plus cela va rigidifier le plancher, bonne nouvelle!Peut-être, puis-je les rapprocher encore plus?

Pour les sections des muralières, que me conseillez-vous? La personne qui va m'accompagner pour faire le chantier m'a dit du 45*220, est-ce convenable?

Concernant sa pose sur des murs en pierre, fait à base de chaux, terre...
tiges filetées de 16 + scellement chimique ? corbeaux métalliques (tube de 40*40*1.5?)?

Merci encore, pour le temps passé pour me répondre.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 ans

Donc une entraxe de 417 (j'imagine que cela est en lien avec la longueur des planches OSB !)? OUI

 Si je comprend bien, plus les entraxes sont rapprochées, plus cela va rigidifier le plancher, bonne nouvelle!Peut-être, puis-je les rapprocher encore plus? 
L'idéal est 357 pour une flèche relative de L/315

Pour les sections des muralières, que me conseillez-vous? La personne qui va m'accompagner pour faire le chantier m'a dit du 45*220, est-ce convenable?
NON, Si vous posez les solive SUR la muralière, l'appui est insuffisant et cela vous oblige à poser un cours (entretoises en extrémités de travées) et si vous posez les solives sur sabots métalliques (SAE 440-95-2) il faut fixer avec des pointes CNA de 50 (43 par sabot)

Concernant sa pose sur des murs en pierre, fait à base de chaux, terre...
tiges filetées de 16 + scellement chimique ? 
NON

 corbeaux métalliques (tube de 40*40*1.5?)? 
OUI avec des entraxes de 500mm


Publié par Didi1 il y a 2 ans

Bonjour,

Pouvez-vous m'indiquer la section des muralières adéquates, svp?

Merci.

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 ans

Soit du BM en 75 x 250
Soit du Kerto S en 51 ou 57 ou 63 x 260

Publié par Didi1 il y a 2 ans

Bonsoir à vous,


Je viens de commencer le chantier vecttes les explications que vous avez pu m'apporter, pour le moment tout se passe bien, les corbeaux métalliques sont scellés... le week-end prochain on monte les muralières + solives...

Autres questions concernant les dalles à poser sur les solives.
Je me demande s'il est possible de mettre du contreplaqué blanc de 18mm (pour un côté esthétique quant à la vu de dessous..) plutôt que de l'OSB, est-ce aussi solide?
Ou avez-vous une autre autre idée lumineuse, pour avoir un plafond avec solives apparentes et plafond blanc?


Merci d'avance pour votre réponse.
Bonne soirée.

Publié par Didi1 il y a 2 ans

ou aggloméré, est-ce possible?

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 2 ans

Le problème, c'est que ces matériaux ne sont pas bouvetés pour les assemblages et même si elles ne sont utilisées que pour la décoration, les jonctions se verront.
Utilisez des dalles en panneaux de particules et passez un coup de peinture avant montage, il ne vous restera plus qu'une finition à faire ensuite.
Mais attention, sachez ce que vous allez faire avant de poser les solives, car meurs entraxes dépendent de la longueur utiles des dalles.
Attention encore, si pour l'OSB la dimension commerciale est aussi la dimension utile, il n'en est pas de même pour les panneaux de particules qui sont vendus en dimensions hors tout et selon le fabricant les languettes sont de 7 ou 10mm.

Publié par Didi1 il y a 1 an

Bonsoir,


Je suis à la fin de mon solivage, mais j'ai une question qui me trotte concernant la trémie...
Je me demande s'il est nécessaire de mettre une solive de section plus importante pour la trémie qui supportera un escalier limon central.
Les solives actuelles sont du 280*80.

Qu'en pensez-vous? Est-e que mettre une solive de 6 en 320*90 (ou plus) est mieux ?

Merci d'avance pour vos conseils!

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 1 an

Une trémie d'escalier ne doit rien au hasard ou au pifomètre, elle se calcule.
Il faut bien comprendre que le chevêtre impose une charge concentrée due aux solives qu'il reprend, à la ou aux solives d'enchevêtrures.
Hors si le chevêtre pose rarement de problème parce qu'il est court, une charge concentrée est très pénalisante sur une solive d'enchevêtrure qu'il faut souvent doubler ce qui pose des problèmes aux non professionnels qui ne sont pas équipés pour poser des crampons de solidarisation.

Publié par Didi1 il y a 1 an

Bonjour, et merci pour vos précisions !
Je pense que j'ai utilisé les mauvais termes pour ma demande...
L'escalier ne reposerai pas directement sur la solive d’enchevêtrure, mais sur le chevêtre. La charge n'est donc pas concentrée sur La solive d’enchevêtrure mais bien sur le chevêtre. La solive d'enchevtrure n'est là que pour "supporter" le chevêtre, non? Je n'ai donc pas le soucis de doubler la solive?

Merci pour vos lumières!



Boisphile

Publié par Boisphile il y a 1 an

Par définition, le chevêtre reprend un certain nombre de solives qui y sont fixées.
Ce chevêtre est lui-même porté par une ou deux solives d'enchevêtrure.
Le point de fixation du chevêtre sur la solive d'enchevêtrure est une charge concentrée qui correspond à la demi charge des solives reprises par le chevêtre, poids propre et exploitation plus escalier.

Publié par Didi1 il y a 1 an

Bonjour,

Et merci encore pour vos conseils!
Je continue car ceux-ci me sont précieux ! Je souhaite isoler phoniquement le plancher étage, au début je souhaitais faire celui-ci avec des lames de plancher, mais je change et je vais mettre des plaques OSB3 en 22mm. Je souhaite isoler phoniquement l'étage tout en gardant les solives apparentes (au moins une partie), que me conseillez-vous? Isolation par le dessous ou sur-plancher? Quel isolant? ouate de cellulose? LDV? nid d'abeille fermacell + granulés? couche de liège ou pas? bande phaltex... Je suis un peu perdu avec la multitude de possibilités.

Vous re-remerciant d'avance!

Boisphile

Publié par Boisphile il y a 1 an

Avec des solives apparentes, vous ne ferez pas de miracle, 1) parce que ces vieilles solives sont en Chêne sec dur, 2) parce qu'elle sont scellées dans les murs, 3) parce que vous y fixerez des dalles avec des vis et que ces trois points sont autant de ponts phonique.
Les planchers sur solives apparentes sont des véritables "peaux de tambour" , c'est un choix, on ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre avec en plus le C** de la crémière !!!
Vous pouvez atténuer les bruits en posant des panneaux de Rocksol Expert sur le plancher et poser ensuite des dalles OSB 3 en 15mm en pose flottante assemblages collés.
Bien sur les cloisons sont posées sur bandes résilientes et avant le doublage.

Commentez

Vous devez vous connnecter pour poster un commentaire.

S'identifier ou créer un compte
Discussions associées
Ces discussions peuvent également vous intéresser

renforcement solivage

Publié par didier974

6 réponses
1790 vues
0 like

renforcer un solivage

Publié par alexspp

0 réponse
871 vues
0 like

renforcement solivage

Publié par moustik

2 réponses
978 vues
0 like

Renforcement solivage

Publié par Sylvain.

0 réponse
1517 vues
0 like

Renforcer le solivage

Publié par Groot

16 réponses
508 vues
0 like