L'autoconstruction, oui mais...

L'autoconstruction connaît en ce moment un succès certain. D'autant plus évidente lors d'un projet de maison bois, cette démarche séduisante exige néanmoins de l'expérience et surtout une conscience aiguisée des responsabilités qu'elle sous-entend.

Noter cet article :

12345

Les raisons d'un phénomène

Si l'autoconstruction séduit de plus en plus de maîtres d'ouvrage, ce succès n'est pas étranger à la redécouverte par le public de la construction bois.

Car, en effet, la maison bois, largement préfabriquée en atelier, offre aux propriétaires la possibilité de participer au chantier de leur futur habitat.

Bien plus simple qu'une construction en béton et bien moins éprouvant qu'une maison en parpaings, le kit maison bois apparaît donc comme une solution évidente à ceux qui veulent se frotter à l'autoconstruction.

Une participation qui, pour certains se limitera au second œuvre (avec, par exemple la réalisation de l'isolation) mais qui motivera les plus courageux à réaliser eux-mêmes la mise hors d'eau/ hors d'air de la construction.

Pourquoi ? Tout d'abord, et c'est là la raison majeure, parce que cette démarche permet une économie substantielle (entre 30 et 50 % selon le kit et le fournisseur).

D'autre part, cette volonté de "faire soi-même" (véritable phénomène imputable à notre "société des loisirs") permet au maître d'ouvrage de s'approprier un peu plus sa maison et lui accorde une plus grande liberté dans la gestion des travaux.

Une expérience réservée aux plus expérimentés

Il est important de noter que l'autoconstruction, si elle est le fruit d'un véritable engouement, reste une démarche hors norme qui ne peut être conseillée qu'aux plus avertis et aux plus expérimentés.

Effectivement, il est illusoire de penser que monter un kit est un jeu d'enfant... Même si le kit maison bois est largement pré-fabriqué, son assemblage demeure un moment technique qui exige une véritable connaissance.

Les fabricants sont, en France, contraints et forcés d'accompagner tout kit vendu d'une notice de montage détaillée ou, mieux, de proposer l'assistance d'un professionnel expérimenté.

Aussi, avant d'acheter un kit, vérifiez que cette aide fait bien partie du contrat. Seule garantie que vous ayez : le fabricant du kit est responsable de la qualité des éléments (vérifiez qu'il porte la marque CE), mais en aucun cas de la qualité du montage...

Le concept "d'autoconstruction" est absent de la législation française. Une carence qui a de lourdes conséquences en termes de contrats d'assurance...

Si un maître d'ouvrage est largement protégé dans ses rapports avec un constructeur, la situation devient beaucoup plus complexe quand ce même maître d'ouvrage est lui-même le constructeur.

Une couverture, nécessaire, comme la dommages-ouvrage s'avère non seulement difficile à obtenir mais aussi... inutile.

Quant à la décennale, elle demeure le sésame qui permet de vendre plus facilement une construction. Mais convaincre les assureurs de couvrir une autoconstruction durant dix années relève de la gageure.

Les responsabilités futures inhérentes à cette maison vous reviennent donc. Il sera par ailleurs indispensable de contracter une assurance responsabilité civile pour vous protéger en cas d'accident sur le chantier.

Dernier recours

Si votre assureur refuse de vous couvrir (notamment pour la responsabilité décennale), vous pouvez tenter de faire appel Bureau Central de Tarification (BCT).

Pour que cette procédure soit valable, vous devrez saisir le BCT dans les 15 jours suivant le refus de l'assureur, par lettre recommandée avec accusé de réception.

Bureau Central de Tarification : 11 rue de La Rochefoucauld - 75431 Paris cedex 09 - Tél : 01.53.32.24.80 - Fax : 01.53.32.24.74.

Kit maison bois, quelle technique ?

On peut trouver des kits "bois massif" comme des kits "ossature". La technique de montage diffèrera, bien sûr, selon que vous opterez pour du bois empilé ou pour une ossature bois réalisée à l'aide de panneaux composites.

Mais au-delà de ce point technique, le choix dépendra aussi de l'allure que vous voudrez donner à votre future maison et des contraintes esthétiques fixées par le Plan Local d'Urbanisme.

Rappel : le dommages-ouvrage

Cette assurance, que le maître d'ouvrage est théoriquement obligé de contracter avant de faire construire, permet en cas de litige avec un constructeur un remboursement sans délais avant que les tribunaux ne décident des responsabilités.

José Rocha Responsable commercial dans la construction bois

Jusqu'à aujourd'hui, nous avons vendu des kits à des clients candidats à l'autoconstruction. Bien sûr, nous leur fournissions une notice extrêmement détaillée et nous exigions la présence sur le chantier de professionnels de la construction bois. Ainsi, nous n'avons jamais eu de problème.

Mais cette démarche reste un pari risqué... Et nous allons cesser cette activité en proposant à nos clients qui tiennent vraiment à participer au chantier de leur maison d'intervenir plutôt au niveau du second œuvre. Ainsi nous maîtriserons totalement la mise hors d'eau hors d'air et ils pourront malgré tout faire des économies tout en travaillant à la construction de leur maison. Mieux vaut prévenir que guérir !

Jean-Yves Dugourg Autoconstructeur d'une maison à ossature bois

Avec un budget tout compris de 100 000 euros, faire construire était inenvisageable, acheter de l'existant aussi. J'ai donc commencé à réfléchir à la dernière possibilité qui me restait : l'autoconstruction. Etant retraité de fraîche date, j'avais le temps disponible.

J'ai choisi la technique de l'ossature bois pour des raisons très terre à terre : construire en briques ou en parpaings était bien trop pénible pour moi. J'ai donc commencé par réaliser la dalle... une véritable galère ! Ensuite l'ossature est arrivée avec un professionnel. En trois semaines le gros œuvre était achevé. Mais il restait encore beaucoup de choses à faire, certaines pénibles, d'autres moins.

En 6 mois, la maison était habitable, mais les travaux ont continué au-delà de notre emménagement. Au bout du compte, je suis très satisfait car j'ai réussi à avoir la maison que je voulais pour un prix tout à fait abordable.