Le bois, un allié exemplaire pour le transport et le conditionnement des denrées alimentaires

Le bois est utilisé depuis des siècles pour le transport et la conservation des aliments. Les poissons et viandes salés, les vins et autres denrées lui ont jadis donné ses lettres de noblesse. De nos jours, on le retrouve sous de multiples formes : les pa

Noter cet article :

12345

Des qualités qui durent et s'adaptent

Ses qualités de résistance et de longévité, sa maniabilité et son aspect inégalé et  coût compétitif valent au bois sa popularité, notamment face à ses concurrents comme le plastique, le carton,  l'aluminium, etc.

Un matériau sain !

L'hygiène constitue un aspect primordial du transport et de la conservation des aliments. Le respect des règles applicables et les référentiels existants visent à éviter toute contamination microbiologique entre aliments et surfaces d'emballage. Des études récentes menées en Europe,  notamment  en France avec le Siel* et dans les pays nordiques, démontrent que le bois est un support très intéressant en termes de respect des normes sanitaires lors d'un contact avec les denrées alimentaires.

La DGCCRF en collaboration avec le SIEL et le F.C.B.A. (Centre Technique du bois) ont réalisé une note d'information réglementaire sur le matériau bois (note du 1er mars 2006 n° 006-58).

Très récemment, l'AFSSA , l'Agence Française de sécurité sanitaire de Maisons-Alfort le 1er avril 2008 a donné un avis officiel sur le matériau bois :
« Le bois utilisé en emballage et conditionnement est sec et à usage unique., n'est pas propice à la multiplication ou à la survie des micro-organismes. Le comité d'experts spécialisés CES « microbiologie » est donc favorable à leur utilisation. »

A noter également pour les planches d'affinage :
« L'avantage de l'utilisation du bois pour l'affinage réside dans ses capacités d'absorption et de désorption d'eau. » Le CES « microbiologie » émet donc un avis favorable. »
http://www.afssa.fr/ - Saisine n°2007-SA-0206

Le German Institute for Food Technology a par exemple mené une enquête sur 14 sociétés des secteurs de la viande, des laitages, des légumes et de la pâtisserie. Il en ressort notamment que la présence de bactéries sur les palettes de bois était de 15 % inférieure par rapport à celle relevée sur les palettes de plastique.

Le dégraissage du bois peut par ailleurs se révéler plus facile que celui du plastique. Par exemple, les palettes se nettoient communément par arrosage d'eau pressurisée. Il est également possible de les pasteuriser par traitement à haute température et séchage au four, ou encore, dans certains secteurs alimentaires, comme les œufs. Cagettes et barquettes peuvent de leur côté subir des traitements spécifiques pour assurer la prophylaxie des micro-organismes quand la réglementation l'exige.

Mieux ! Des études démontrent que ces techniques de nettoyage permettent d'éliminer plus de bactéries sur le bois, que sur d'autres matériaux.

Fort et beau comme le bois : l'emballage bois et son capital sympathie auprès des consommateurs

Les essences de bois les plus couramment rencontrées dans le conditionnement alimentaire sont  le peuplier, le pin, l'érable, le frêne, le tilleul, le hêtre, le bouleau, le noyer, le cerisier et le chêne. Toutes ont fait leurs preuves en matière de solidité. En outre, le bois possède d'indéniables qualités esthétiques. La chaleur de ses teintes, la beauté de ses veinures lui octroient un caractère que ses concurrents, non naturels, lui envieront toujours jusqu'à essayer de  le copier !
Enfin, les différents types de conditionnement en bois pour l'alimentation assurent aux producteurs et commerçants un support de visibilité simple et efficace. Au delà de l'apposition d'une affichette, il est possible d'imprimer ou marquer directement sur le bois, ce qui confère à une marque un aspect  plus authentique.

Des emballages en bois pour des produits de qualité

Nous l'avons vu, le bois respecte parfaitement les normes d'hygiène. Mieux, il présente des effets bénéfiques dans certains procédés agroalimentaires : vieillissement des alcools, affinage des fromages, etc. Il arrive même que son utilisation soit rendue obligatoire, par exemple pour l'obtention de certaines AOC. Les emballages en bois se démarquent par leur marketing. Le bois est ainsi privilégié pour des produits de qualité comme le vin - qu'il s'agisse du vieillissement en fûts de chêne ou du transport en caisses - ou le fromage, ou de très nombreux produits issus de l'agriculture biologique (AB).

Des emballages en bois multi usages

Matériau naturel, le bois s'adapte aux exigences de la chaine du froid ou aux besoins de cuisson. Il possède sur les autres matériaux des avantages décisifs. En effet, il ne se rompt pas dans les conditions de congélation, pas plus qu'il ne se déforme par grande chaleur. Il absorbe et supporte aussi les chocs mieux que tout autre.

Les palettes transportent le monde

L'une des grandes vedettes mondiales en matière de transport est la palette de bois. Chaque année, il s'en produit environ 1,5 milliard. Parmi les 4 à 6 milliards de palettes manipulées quotidiennement tout autour du globe, un nombre considérable le se retrouve dans l'industrie alimentaire. Il n'est pas faux de dire que les palettes de bois transportent le monde  car 85 % de ce qui est produit sur Terre passe sur une palette bois.
Pourquoi ce succès ? Tout simplement parce qu'elles présentent des atouts pratiques et environnementaux considérables : elles sont réutilisables, réparables et recyclables !

Il existe  aussi des Pallox qui contiennent de gros volumes de pommes ou de choux par exemple.

Des cagettes et barquettes pour le frais

Les cagettes et barquettes (dits emballages légers en bois),  sont également très présentes dans le transport et le conditionnement de denrées. Le bois réunit les modalités optimales de conditionnement des aliments frais : résistance au froid et à l'humidité, solidité, souplesse et légèreté, régulation thermique et hygrométrique.

Les emballages légers en bois constituent des conditionnements très répandus pour les fruits & légumes (frais ou secs), les produits de boulangerie et de pâtisserie les produits de la mer, les fromages et les produits de charcuterie,…

Visuel d'une cagette de pommes

Le transport et le conditionnement des pommes dans des les cagettes en bois.

 

400x500-cagette-cerises

Les cagettes en bois sont idéales pour le transport des fruits.

N'oublions pas : le bois est une matière 1ère naturelle, renouvelable et valorisable

Vous pouvez consulter les sites professionnels suivants :

Pour aller plus loin...

Avec la Web TV Bois.com, découvrez comment le bois se fait l'allié des emballages légers.